Le collectif doit se mettre en marche, car l'individualisme est une impasse!

téléchargement.jpg

Lien vers la pétition que nous vous recommandons de signer et de partager, merci : https://www.mesopinions.com/petition/sante/soutien-professeur-perronne-pouvons-laisser-passer/93958

Nous sommes contraints de repousser la FORMATION DES MEDECINS. Cependant, nous esperons pouvoir l'organiser courant 2021. Si vous connaissez des medecins qui pourraient être intéressés, nous vous saurions gré de leur transmettre nos coordonnées. Merci.

 

Renseignements :

armelle.cayuela@orange.fr

sonia.pignault@free.fr

Sans titre.png

CONFERENCE - EN LIGNE - AVEC LE DOCTEUR STEPHANE GAYET :


 

 


 

De 14 h 30 à 17 h 00 environ

Participation aux frais : 8 € pour les non adhérents, 5 € pour les adhérents

La partie conférence, 1 h 30 environ, sera suivie d’un temps de questions/réponses.

Vous aurez la possibilité de poser vos questions par écrit à partir de 14 h, ou lors de la conférence ou, mieux encore, préalablement.

Pendant la conférence, vous voudrez bien couper vos micros.

Lien qui vous permettra de vous inscrire et d’accéder à la conférence : https://www.helloasso.com/associations/vaincre-lyme/evenements/conference-maladie-de-lyme-avec-le-dr-stephane-gayet

Renseignements complémentaires :

armelle.cayuela@orange.fr - sonia.pignault@free.fr

 

A propos du Dr Stéphane Gayet :

Le Dr Stéphane Gayet est médecin des hôpitaux au CHU de Strasbourg, chargé d'enseignement universitaire, conférencier, spécialiste en médecine interne, infectiologie et prévention des infections.

 

Nous le citons :

« Aujourd’hui et particulièrement en France, le mot Lyme est devenu difficile à prononcer. Dans un service hos­pitalier d’accueil et d’urgences, lors d’une consultation médicale ou d’un appel téléphonique pour un rendez-vous médical, l’évocation de Lyme entraîne fréquemment une réaction au minimum négative. »

La vidéo ci-dessous a été réalisée par notre association en 2019. Elle dénonce la situation lamentable dans laquelle se trouvent les malades. N’hésitez pas à la partager autour de vous, svp, merci.

Un court résumé de la conférence :

Lyme chronique (SPPT : Symptôme Polymorphe Persistant après Piqûre de Tique). Souffrance, handicap et incompréhension. Il faut comprendre cette pathologie pour la traiter avec succès.

La maladie de Lyme (infection bactérienne à Borrelia burgdorferi au sens large) chronique (plus de six mois d’évolution) avec plusieurs co-infections (Bartonella et Babesia principalement) n’est en France le plus sou­vent, ni reconnue, ni diagnostiquée, ni traitée…, ni même connue. Des dizaines de milliers (au bas mot) de personnes en souffrent dans le silence et la solitude et en sont handicapées. Elles perdent leur travail et leur famille est cassée. Leur vie est brisée. C’est une situation atroce et je pèse mes mots. Ces personnes malades, minées par ce mal qui les ronge, sont ignorées, méprisées et même maltraitées par le système de santé français qui ne veut pas entendre parler de cette « soi-disant forme chronique » d’une maladie dont la description universitaire et académique ne correspond pas du tout à la réalité pourtant indéniable. Les per­sonnes malades sont trop souvent obligées d’aller se faire soigner à l’étranger à leurs frais. Celles qui n’en ont pas la possi­bilité vivent un calvaire chez elles. Beaucoup mettent fin à leurs jours. C’est un scandale sanitaire ignoble, infâme, inimaginable. C’est d’autant plus abject lorsque cela se passe en France, pays dont l’Organisation mon­diale de la santé (OMS) vante la qualité du système de santé.

Il faut le plus tôt possible une mobilisation massive, je dis bien massive, absolument massive, pour que l’on diagnostique enfin convenablement tous les malades et surtout qu’on les traite au plus vite par des anti-infectieux (trithérapie simultanée par voie orale en continu) et cela pendant toute la durée nécessaire (des mois en général). Cette trithérapie anti-infectieuse doit être très suivie et accompagnée de traitements desti­nés à aider l’organisme à en supporter les conséquences parfois pénibles. Mais c’est le prix à payer pour guérir. Trois semaines d’amoxicilline ou de ceftriaxone sont incapables de guérir ces malades, contrairement à ce qui est écrit dans les ouvrages et articles de référence.

Le diagnostic est plus clinique (anamnèse) que biologique : il faut interroger les malades pendant au moins une heure pour établir un diagnostic avec une forte probabilité. La grille Horowitz est un bon outil d’aide au dia­gnostic. Lors de la forme chronique avec co-infections, le simple test ÉLISA est plus qu’insuffisant, il est véri­tablement de peu d’intérêt : c’est une honte que de fonder le diagnostic sur ce test….

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

                                                              Pour Lyme, les médecins ne parlent pas tous de la même chose !

                               -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Conférence du Dr Teulières

Organisée par Vaincre Lyme

Sans titre.png

Nous remercions aussi le Pr Perronne

qui lutte dépuis de très nombreuses années

Vous ne pouvez plus, aujourd'hui, ne pas avoir entendu parler de cette maladie qui gâche la vie de trop nombreuses personnes (68 350 nouveaux malades déclarés officiellement en France, en 2018, malgré des tests peu fiables et de nombreux médecins qui s’abstiennent).

La maladie de Lyme est de plus en plus répandue en France, comme ailleurs, il n'y a pas de raison, la maladie n'a pas de frontières.

​NOS MÉDECINS, nos « Lyme doctors », disent qu'il s'agit d’un SCANDALE SANITAIRE sans précédent, plus grave que l’affaire du sang contaminé, que le sida, que le cancer, etc... Nous ne sommes pas soignants et nous ne parlerons pas à leur place. Mais nous sommes responsables associatifs et malades nous-mêmes. C’est à ce titre que l’on nous confie de nombreux témoignages pour les remettre aux autorités ce que nous faisons en nous demandant parfois ce qu’ils deviennent.

​Nous, citoyens, sommes en droit de demander des comptes à l’état. Par conséquent, nous lui demandons de faire le travail de santé publique pour lequel il a été élu, qu’un budget conséquent soit enfin attribué à la recherche, que les médecins soient formés en urgence, que les connaissances et les expériences de ceux qui ont des résultats soient partagés par tous, que l’on cesse enfin cette « guéguerre » qui règne entre les jeunes médecins et leurs aînés.

​Les malades sont là. Ils existent quel que soit leur nombre exact, ils souffrent, ils sont en errance médicale. Ils ne comprennent pas d’où viennent les blocages ni pour quelles raisons ils subsistent.

 Ils n’ont qu’une hâte, qu’un espoir, c’est d’être enfin pris en charge et soignés !

La santé de mon chien
Les animaux de compagnie qui attrapent des tiques peuvent être sujets à des réactions inflammatoires (nodules) sur le lieu de morsure
Lyme sur Ameli.fr
Il est important de retirer les tiques au plus vite pour éviter ce risque. Si un érythème migrant apparaît sur le site de piqûre dans les jours suivants, consultez un médecin.
Maladie de Lyme
nombre de nouveaux cas a augmenté en 2018 en France. ce serait lié à l'expansion des tiques et à une meilleure sensibilisation des médecins.
Des Tiques dans les avions
There’s a special feeling parents get when they take children for summer walks in the woods these days: panic that one of them will accidentally brush against a leaf.
Ne jetez pas vos tiques
partagez-les avec les chercheurs !. Envoyez-la chercheurs du projet CiTIQUE!, programme de sciences participatives
L’importance du Microbiotes
Alors que les maladies neurodégénératives comme Parkinson et Alzheimer connaissent une progression fulgurante dans la population, les recherches se précisent sur leur origine. On pointe du doigt notamment les toxiques environnementaux, le stress oxydatif, une immunité déréglée et le syndrome métabolique.
La maladie de Lyme
en pleine expansion en France !. Ces dernières années montrent une très forte progression des cas
Archives
Notre mémoire
Connaissances et luttes pour reconnaître la maladie
Dans les années 2000
des scientifiques avaient publié un article dans lequel ils prévoyaient l’augmentation des maladies
Le changement climatique
provoque une prolifération de tiques. Le cauchemar des randonneurs ! Avec des hivers plus doux,
Professeur Caumes
les certitudes anti-scientifiques. 90% des personnes qui pensent avoir la maladie de Lyme n'en souffrent pas.
Maladie de Lyme chronique
alerte du Dr Marc Bransten. Un vent de révolution souffle sur la borréliose de Lyme
Show More

Aidez-nous à Vaincre Lyme

Chaque personne, malades, porteurs sains, familles, amis, soutiens, aidants, soignants, qui souhaite s’engager au sein de notre association, où qu’elle se trouve et en fonction de ses capacités, de sa disponibilité, de son état de santé est précieuse pour notre combat.

 

Nous avons besoin d’aide dans tous les domaines (administratif, financier, scientifique, réalisation d’affiches, documents divers, organisation de conférences, de cafés-Lyme, de permanences, distribution de tracts, etc…).

 

Car la situation ne changera vraiment qu’à partir du moment où nous nous rassemblerons.

 

Agissons ensemble  « MAIN DANS LA MAIN »  pour briser le mur du déni !

Prenez vos adhésions
Plus nombreux, plus forts
Devenez volontaire
Tous solidaires
Faire un don
Pour financer nos actions
Organisez
des conférences
Parlez-en
autour de vous !
Show More
Venez nombreux, participez à nos activités, renseignez-vous et informez autour de vous !
Pour contacter Vaincre Lyme  

 

 

Adresses

Siège social

Maison des Associations 

46 Ter, Rue Sainte Catherine

45000 Orléans

 Adresse postale

Armelle Cayuela (Présidente)

31 Bis, Rue Charles Péguy

45430 Checy

 Tel : + 33 (0) 6 76 14 97 93

Mail : armelle.cayuela@orange.fr

Nous contacter

Permanences

Téléphoniques

Tel Sonia :  06 64 96 50 38

Tel Armelle : 06 76 14 97 93 

de 15h00 à 18h00

A la maison des associations

Maison des Associations d'Orléans

46 Ter, Rue Sainte Catherine

45000 Orléans

chaque premier jeudi du mois

de 16h30 à 19h00

La MDA se trouve en centre-ville, près de la Place du Martroi et du magasin C & A

 
 
 
 
  • YouTube - Black Circle
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  Aidez-nous en partageant sur les réseaux sociaux

Notre association, Loi 1901, n'a aucun conflit d’intérêt, ni aucun financement public, ce qui lui permet de maintenir une complète indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics et de défendre les intérêts des malades. Nos dons et adhésions sont destinés à organiser des actions dont le but est de faire connaître et reconnaître les Maladies Vectorielles à Tiques et leurs co-infections

 

Avis destiné à tous les utilisateurs ou observateurs de notre site, et, en particulier, à tous ceux qui n’auront pas l’esprit bienveillant !

L'ensemble des informations, opinions, suggestions et conseils diffusés sur le site de VAINCRE LYME ne constitue en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle. Il ne s’agit que d’un partage d’informations et de conseils puisés dans la littérature historique et traditionnelle de la pathologie, acquis par le biais de nos expériences de malades, prononcés par nos détracteurs ou encore entendus lors de conférences, de formations ou de réunions diverses.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance du présent avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 © 2023 par l'association VaincreLyme. Créé avec Wix.com