Contamination "in uterùs",

 Les enfants peuvent se contaminer à tout âge et même "in utérus"

Lisez se témoignage poignant

 

 

Lyme à la mort…


Un citron vert acide m’a doucement grignoté l’âme, le coeur et le corps et je me suis perdue dans le labyrinthe de ma vie à vif…


J’ai erré dans des méandres insoupçonnés et salué si souvent ma mort que j’ai fini par oublier cette souffrance indicible, celle qui ne se voit qu’au détour d’un sourire grimaçant, masquant tant de détresse…


Son empreinte invisible, m’a rendu aigre-douce, faible et forte à la fois, j’en suis devenue une guerrière-amazone malgré moi.


Sur cette voie caillouteuse, j’ai combattu, je me suis écorchée la peau et à chaque nouvelle chute, j’ai pleuré, j’ai saigné, mais me suis relevée, la tête dans mes rêves évanouis.


J’ai bien souvent perdu ma route dans les volutes brumeuses de mon cerveau… et enfin, j’ai aperçue, cette lumière vacillante, mirage inespéré, et ne l’ai plus lâchée, je m’y suis accrochée comme un vampire suceur de vie, qui donne son assassin baiser…


j’ai joué avec les mots, au bord de la folie, pour couvrir les cris de mes maux . Je me suis débattue avec mille démons qui consumaient ma peau.


Dans un ultime sursaut, j’ai étouffé mes hurlements à la mort et tant bien que mal, rassemblé les bribes de mon passé.


J’ai cherché les pièces du puzzle, égarées, éparpillées dans ce désert aride, où comme le petit Poucet, je les avais semées, afin de retrouver mon chemin dans l’obscurité.


Chancelante à chaque pas hésitant, j’ai traversé les terres brulées, puis lâché les amarres, pour visiter les abysses riches en beautés vénéneuses, les sombres profondeurs marines, tapissées d’étoiles dansantes dans la matrice…


J’ai transmis un héritage maudit en donnant la vie dans une danse lascive avec la mort… Ma chair meurtrie et mon sang empoisonné, mes trésors blessés… Je ne dériverai plus jamais seule sur ce radeau qui tangue au gré du vent


Je ramerai jusqu’à ce que mort s’ensuive pour trouver une « Plum Island »qui ne soit pas contaminée…


La mélodie de l’ignorance nous a tant bercés, sans pour autant nous apaiser… Nos yeux sont grands ouverts désormais sur nos failles intimes qui portent le même nom : c’est Lyme à la vie, à la mort, mes amours...

A mes trois enfants, mes courageux petits guerriers, Jade, Arthur et Ambre, contaminés in utero par la borreliose de Lyme...
Plum
12/03/2013

  • YouTube - Black Circle
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  Aidez-nous en partageant sur les réseaux sociaux

Notre association, Loi 1901, n'a aucun conflit d’intérêt, ni aucun financement public, ce qui lui permet de maintenir une complète indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics et de défendre les intérêts des malades. Nos dons et adhésions sont destinés à organiser des actions dont le but est de faire connaître et reconnaître les Maladies Vectorielles à Tiques et leurs co-infections

 

Avis destiné à tous les utilisateurs ou observateurs de notre site, et, en particulier, à tous ceux qui n’auront pas l’esprit bienveillant !

L'ensemble des informations, opinions, suggestions et conseils diffusés sur le site de VAINCRE LYME ne constitue en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle. Il ne s’agit que d’un partage d’informations et de conseils puisés dans la littérature historique et traditionnelle de la pathologie, acquis par le biais de nos expériences de malades, prononcés par nos détracteurs ou encore entendus lors de conférences, de formations ou de réunions diverses.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance du présent avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 © 2023 par l'association VaincreLyme. Créé avec Wix.com