Documents  pour la prévention 

Prévenir c'est mieux que guérir

mais c'est aussi la meilleure  façon d'améliorer la santé

et la plus sage des  de pratiquer la médecine.

Pour vous protégez pensez à :

 Avant une activité en nature :
Je couvre mes bras et mes jambes avec des vêtements longs

 Après une activité en nature :
J’inspecte soigneusement mon corps

 Après avoir été piqué par une tique :
Je surveille la zone piquée pendant un mois. Si une plaque rouge et ronde s’étend

en cercle à partir de la zone de piqûre, je dois consulter un médecin rapidement.

tiques9.jpg
Sans titre.png

La mémoire parfois nous fait défaut 

N'hésitez pas à télécharger ces documents. Le laisser à la maison ou le donner a vos enfants quand ils partent en colonies, en promenade etc

Sans titre.png
Sans titre.png
Sans titre.png

La mémoire parfois nous fait défaut 

N'hésitez pas à télécharger ces documents. Le laisser à la maison ou le donner a vos enfants quand ils partent en colonies, en promenade etc

                                                                               Télécharger le PDF

 

 

QUAND CONSULTER EN CAS DE MORSURE DE TIQUE ?

Consultez un médecin si :

  • vous êtes enceinte et vous avez été mordue par une tique ;

  • votre enfant de moins de 8 ans a été mordu par une ou plusieurs tiques ;

  • vous êtes immunodéprimé (traitement immunosuppresseur, VIH...) ;

  • la tique est restée implantée plus de 36 heures ;

  • vous ne savez pas depuis quand la tique était présente mais au moment de l’extraction, elle était gorgée de sang ;

  • une plaque rouge, qui ne gratte pas (non prurigineuse), se développe autour d'une piqûre ancienne de tique (de plus de 3 jours mais parfois datant de plusieurs semaines) et s’étend : c'est un érythème migrant. 

  • des symptômes qui vous paraissent anormaux apparaissent dans les semaines suivant la morsure : douleurs, fièvre et fatigue inexpliquées, apparition d'un érythème migrant ailleurs que sur le site de piqûre, douleurs articulaires, toubles neurologiques... 

Après examen et selon les symptômes que vous présentez, votre médecin traitant  jugera de la nécessité ou non de prescire un traitement par antibiotique contre la bactérie Borellia de la maladie de Lyme.

Sans titre.png
Page  antérieure 
  • YouTube - Black Circle
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  Aidez-nous en partageant sur les réseaux sociaux

Notre association, Loi 1901, n'a aucun conflit d’intérêt, ni aucun financement public, ce qui lui permet de maintenir une complète indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics et de défendre les intérêts des malades. Nos dons et adhésions sont destinés à organiser des actions dont le but est de faire connaître et reconnaître les Maladies Vectorielles à Tiques et leurs co-infections

 

Avis destiné à tous les utilisateurs ou observateurs de notre site, et, en particulier, à tous ceux qui n’auront pas l’esprit bienveillant !

L'ensemble des informations, opinions, suggestions et conseils diffusés sur le site de VAINCRE LYME ne constitue en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle. Il ne s’agit que d’un partage d’informations et de conseils puisés dans la littérature historique et traditionnelle de la pathologie, acquis par le biais de nos expériences de malades, prononcés par nos détracteurs ou encore entendus lors de conférences, de formations ou de réunions diverses.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance du présent avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 © 2023 par l'association VaincreLyme. Créé avec Wix.com