Nos Lyme Doctors
74373393.jpg

Respect, reconnaissance et remerciements aux médecins qui nous soignent

 

 

Nous dénonçons :

 

Plusieurs médecins ont été interdits d'exercer, ou menacé d'être radiés de l'Ordre des Médecins. L'un d'eux, un Pharmacien, est mort quelques jours avant son jugement définitif. C'était l'inventeur du "Tic-Tox", un complexe d’huiles essentielles qui a soulagé de nombreux malades. Le produit est interdit en France, mais il se vend toujours à l'étranger !

  

Nous ne citerons que les docteurs :

  • Philippe Botterro (6 mois)

  • Marc Arer (1 mois)

  • Raphael Cario (4 mois)

  • Marc Michael Bransten (menacé d’être radié de l’Ordre des Médecins)

  • François Lallemand…

 

Mais, il y en a bien d’autres….

On leur reproche de :

  • Faire faire à leurs malades des tests de dépistage reconnus en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada… mais pas en France !

  • De prescrire à leurs patients atteints de Lyme plus d’antibiotiques que ne le stipule le Consensus de 2006 pourtant obsolète. Pour mémoire, celui-ci interdit la prescription de traitements d’antibiotiques au long cours. La réalite est que de multiples expériences réussies dans le monde montrent combien c'est important pour soigner la maladie chronique de Lyme.

  • Pour avoir demandé des examens complémentaires,..

  • Prescrire à leurs patients des traitements naturels, type huiles essentielles, phytothérapie, compléments alimentaires

  • Accepter de soigner des gens qui apparaissent comme « non malades » après le test officiel Elisa (test non fiable), etc.

 

On les menace de :

Suspension, radiation, demandes de remboursement des traitements prescrits hors recommandations, intimidations, humiliations, délation de la part des confrères, plaintes de malades désorientés, pris en otage entre deux discours, différents diagnostics, différents tests, etc…

Les répersécutions sont telles que la plupart des généralistes n’osent plus prendre de nouveaux malades de Lyme. Au-delà, d’un certain nombre,  ils deviennent suspects aux yeux des Autorités. 

Le réseau Sentinelles a déclaré officiellement 68 350 nouveaux cas  en 2018, chiffre bien au-dessous de la réalité (médecins qui refusent de déclarer une partie de leurs patients qu'ils considèrent pourtant bien atteints par la maladie, tests non fiables etc).

Qu’en advient-il des malades ?

  • des traitements insuffisants

  • des malades qui n’osent pas consulter de peur d’être envoyés en hôpital psychiatrique

  • de multiples dépressions

  • des pertes de travail

  • des vies entièrement bouleversées et ruinées

  • de nombreux patients ayants des procès en cours !

Vaincre Lyme ensemble 

Et ils ne sont pas les seuls à se battre : de plus en plus de médecins, scientifiques, associations, députés, maires... les rejoignent, nous rejoignent !

La maladie de Lyme, un calvaire aussi pour les médecins qui tentent un traitement long

Respecter les règles et ne pas soigner les malades ou les enfreindre et risquer la sanction, c’est le dilemme imposé aux médecins français face à la maladie de Lyme. Un plan d’action a été lancé par le ministère de la Santé pour mettre à jour les pratiques de soin de cette pathologie difficile à détecter.

« La grande simulatrice ». C'est ainsi qu'est surnommée la maladie de Lyme, coupable de présenter les mêmes symptômes que beaucoup d’autres pathologies.

 

Conséquence, pour les patients qui en souffrent et les médecins qui voudraient les soigner, résumée par l'un de ces derniers : « Si un patient présente toujours des symptômes après plusieurs mois et qu’on lui donne un traitement, la Caisse primaire d'assurance maladie considère que l’on soigne des gens qui ne sont pas malades ».

La maladie de Lyme cristallise ainsi des tensions entre les médecins, leur hiérarchie et la communauté scientifique. Principalement transmise par les piqûres de tiques et considérée jusqu’à il y a peu comme une maladie rare, elle touche en fait des millions de personnes dans le monde. Atteints de maux de tête, de fièvre et de troubles bénins au premier abord, les malades de Lyme peuvent ensuite subir des douleurs articulaires atroces voire, à terme, des paralysies.

La maladie de Lyme souvent considérée comme psychiatrique

Si des découvertes récentes ont permis d’élaborer de nouveaux traitements, en France, les médecins sont toujours tenus de respecter les dispositions prévues par un protocole établi…Lire + 

 Une écrivaine, Sophie Benarrosh,

a publié le livre « Maladie de Lyme,

 

     " NON, CE N’EST PAS DANS MA TÊTE… NI DANS LA VÔTRE ! "

Et quel malade de Lyme n'a pas entendu cette phrase !

Sophie a raison, ce n'est ni dans notre tête, 

ni dans celle de certains médecins.

Sans titre.png
Sans titre.png
Sans titre.png

Nous, responsables de l’association Vaincre Lyme, qui luttons pour faire connaître et reconnaître les MVT et leurs co-infections :

  • Saluons tous les médecins courageux, remplis d’humanité, qui soignent les malades à leurs risques et périls et ont des résultats

  • Les remercions d’avoir mis en pratique le « Serment d’Hippocrate » que certains autres auront oublié !

  • Rejetons le consensus de 2006 qui, bien qu’obsolète, est toujours mis en pratique en 2019, en particulier à propos du SPPT (Syndrôme Polymorphe Persistant après Piqûre de Tique)

 

De plus en plus de citoyens sont concients de la problématique. 

 Les témoignages des patients sont poignants,

pour nombreux d'entre eux, Lyme a bouleversé leur vie !

Notre combat aboutira un jour prochain, il le faut. Nous sommes déterminés.

Nous ne lâcherons pas.

Texte du  Pr Perronne :

"J'ai souvent essayé de parler avec des collègues de cet important problème médical, mais personne ne s'est intéressé à cette maladie «rare» ou «imaginaire». À la fin des années 90, j'ai participé à des recherches, présidé plusieurs groupes de travail chargés d'élaborer des lignes directrices médicales fondées sur des données factuelles et participé à plusieurs conférences de consensus. J'étais naïf et je pensais qu'il serait facile de progresser rapidement dans le domaine de la maladie de Lyme. J'ai continué à m'occuper des patients, à améliorer mon expérience et à rédiger des projets de recherche pour obtenir des fonds. J'ai découvert que s'il était possible d'obtenir des fonds pour le VIH, la tuberculose ou l'hépatite C, il était impossible d'obtenir de l'argent pour la maladie de Lyme.

En entendant des patients atteints de la maladie de Lyme chronique me dire que j'étais le seul médecin hospitalier en France à en prendre soin et à améliorer leur état, j'ai accepté avec enthousiasme d'aider les associations de patients et de supporters. Abandonner tous ces patients souffrant était une trahison au serment d'Hippocrate........  Lire +

Nos Lymes doctors

Hippocrate
Dr Horowitz
Pr Perronne
Dr Teulières
Dr Ghozzi
Dr Raymond
Dr Botero
Dr Lallemand
Dr Bransten
Dr Arer
Dr Simler
Dr Cornette de St-Cyr
Dr Zedan
Dr Gayet
Dr Pommier
Show More
Le Serment
Dr Christophe
Show More

Sur ce tableau,

quelques-uns de nos Lyme Doctors, mais il convient de rajouter le Pr Montagnier,

le Pr Trouillas, le Dr Lacout, le Dr Mas, et bien d’autres ! 

Allons-nous être exécutés, nous qui osons dire la vérité ?

Et nos médecins, ceux qui osent nous soigner malgré les difficultés rencontrées, que va-t-il leur arriver ?

Toute vérité franchit trois étapes.

D’abord elle est ridiculisée.

Ensuite, elle subit une forte opposition.

Puis, elle est considérée comme ayant toujours été une évidence...

 

                                                      Arthur Schopenhauer

  Guy Béart

PAROLES DE LA CHANSON LA VÉRITÉ PAR GUY BÉART 

 

Le premier qui dit la vérité se trouve toujours sacrifié
D'abord on le tue
Puis on s'habitue
On lui coupe la langue on le dit fou à lier
Après sans problèmes
Parle le deuxième
Le premier qui dit la vérité
Il doit être exécuté.

J'affirme que l'on m'a proposé beaucoup d'argent
Pour vendre mes chances
Dans le Tour de France
Le Tour est un spectacle et plaît à beaucoup de gens
Et dans le spectacle
Y a pas de miracle

Le coureur a dit la vérité
Il doit être exécuté.

A Chicago un journaliste est mort dans la rue
Il fera silence
Sur tout ce qu'il pense
Pauvre Président tous tes témoins ont disparu
En chœur ils se taisent
Ils sont morts les treize
Le témoin a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Le monde doit s'enivrer de discours pas de vin
Rester dans la ligne
Suivre les consignes
A Moscou un poète à l'Union des écrivains
Souffle dans la soupe
Où mange le groupe.

Le poète a dit la vérité
Il doit être exécuté

Combien d'hommes disparus qui un jour ont dit non

Dans la mort propice

Leurs corps s'évanouissent

On se souvient ni de leurs yeux ni de leur nom

Leurs mots qui demeurent

Chantent "juste" à l'heure.

L'inconnu a dit la vérité Il doit être exécuté.

 

Un jeune homme à cheveux longs grimpait le Golgotha

La foule sans tête était à la fête

Pilate a raison de ne pas tirer dans le tas

C'est plus juste en somme

 

D'abattre un seul homme.
Ce jeune homme a dit la vérité
Il doit être exécuté.

Ce soir avec vous j'ai enfreint la règle du jeu
J'ai enfreint la règle
Des moineaux, des aigles
Vous avez très peur pour moi car vous savez que je
Risque vos murmures
Vos tomates mûres
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m'exécuter
Ma chanson a dit la vérité
Vous allez m'exécuter

Nous, malades, remercions vivement tous les Lyme Doctors, pharmaciens,

scientifiques, de France et du monde, pour leur courage et leur ténacité.  

Reconnaissance et Respect 

Page  antérieure 
  • YouTube - Black Circle
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  Aidez-nous en partageant sur les réseaux sociaux

Notre association, Loi 1901, n'a aucun conflit d’intérêt, ni aucun financement public, ce qui lui permet de maintenir une complète indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics et de défendre les intérêts des malades. Nos dons et adhésions sont destinés à organiser des actions dont le but est de faire connaître et reconnaître les Maladies Vectorielles à Tiques et leurs co-infections

 

Avis destiné à tous les utilisateurs ou observateurs de notre site, et, en particulier, à tous ceux qui n’auront pas l’esprit bienveillant !

L'ensemble des informations, opinions, suggestions et conseils diffusés sur le site de VAINCRE LYME ne constitue en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle. Il ne s’agit que d’un partage d’informations et de conseils puisés dans la littérature historique et traditionnelle de la pathologie, acquis par le biais de nos expériences de malades, prononcés par nos détracteurs ou encore entendus lors de conférences, de formations ou de réunions diverses.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance du présent avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 © 2023 par l'association VaincreLyme. Créé avec Wix.com