Lyme chez nos amis les animaux 

Lyme touche les animaux bien plus souvent qu’on ne le croit !

 

La maladie de Lyme est courante chez le chien et le cheval, mais beaucoup moins chez le chat. Cependant, tout animal à poil peut l’attraper. Comme pour l’humain, il peut y avoir nombreux symptômes :

  • une raideur dans les articulations, sensibilité musculaire, ce qui peut l’amener à boiter et à le faire souffrir

  • des signes neurologiques, comme la dépression

  • une encéphalite et une certaine difficulté à avaler sont flagrants

  • fièvre

  • perte de poids

  • fourbure chez le cheval, etc...

 

Lorsqu’il est atteint de la maladie, l’animal mange moins, est triste, fatigué, il peut être anémié.

Il faudra le faire consulter par un vétérinaire.

Pour les chats et les chiens, quelques contrôles réguliers préviennent de la maladie, tout comme l'utilisation de répulsifs (médailles, HE, etc…).

Pour les chevaux, c’est plus compliqué, la longueur de leurs poils fait qu'il est plus difficile de détecter les tiques sur eux, pourtant ils sont piqués très facilement, en particulier au printemps et en automne. A cette période, les tiques se multiplient, "attaquent" les animaux, se nourrissent de leur sang. On les voit et on les sent lors du pansage, notamment au niveau de la sous-gorge, sur le ventre, la tête et au niveau de la queue. Grosses ou petites, il faut les enlever tout de suite.

La maladie de Lyme est dangereuse pour les animaux tout comme elle l’est pour l'homme.

La tique peut aller de l’animal à l'humain en se nourrissant du sang d'un animal infecté puis en piquant l’être humain. Celui-ci sera alors contaminé. Il vaut donc mieux prévenir que guérir. Vous ferez votre bonheur, mais aussi celui de votre compagnon fidèle !

Magnifique et savante description de la tique et de son système de contamination

tique-risques-animal.jpg

Sur Lyme, l’avis et le témoignage d’un vétérinaire

Dr P. Chambion 

Rédigé le 25/02/19

Article paru dans le journal nº 66

 

Je suis vétérinaire et utilise beaucoup les médecines complémentaires (homéopathie, acupuncture, phytothérapie). Contre la maladie de Lyme, nous avons un test par PCR qui est très fiable. Pour prévenir les morsures de tiques (cela agit aussi contre les puces), j’utilise une médaille répulsive Tic-clip accrochée au collier, qui crée un halo bio-énergétique repoussant les « vilaines bêtes ».

 

Souvent, je rajoute le complément Tic-off, une poudre qui, mélangée à l’alimentation, rétablit l’équilibre acido-basique de la peau, lui évitant d’attirer tiques et puces. La médaille est aussi utilisée chez les chevaux et… les hommes (gardes forestiers, randonneurs) qui, souvent, l’ont d’abord testée sur leur chien. Lire +

Publié le 5 août 2019

Comment protéger vos animaux de compagnie des maladies transmises par les tiques

Les tiques sont relativement faciles à voir sur notre corps, mais on ne peut pas en dire autant si elles se frayent un chemin dans la fourrure de nos animaux domestiques. Le vétérinaire Kevin McIntosh d'Ottawa propose quelques conseils pour protéger nos animaux de compagnie.

En premier lieu, il faut regarder autour de la tête de l'animal, sous les oreilles, aux aisselles, ainsi qu’entre les doigts, soit tous les endroits où les tiques aiment se cacher, où elles ne sont pas facilement arrachées et là où le corps est chaud, décrit-il.

Les animaux de compagnie sont plus nombreux à se présenter à l'un des deux hôpitaux vétérinaires de M. McIntosh à l'automne ou au printemps, périodes pendant lesquelles les tiques sont plus présentes.

Selon lui, le nombre d'animaux aux prises avec des morsures de tiques a atteint un certain plateau. Je crois que les gens sont plus informés et qu'ils font plus de prévention, explique le vétérinaire.

Les animaux de compagnie peuvent être traités par des antibiotiques lorsqu'ils contractent la maladie de Lyme, mais il est toujours préférable d'agir de façon préventive, selon lui.

Par ailleurs, de nombreux propriétaires adoptent une nouvelle méthode pour combattre les tiques. Il s'agit d'un traitement qui demeure dans le système sanguin pour plusieurs mois.

Aussitôt que les tiques goûtent au sang, elles meurent, bien avant de pouvoir transmettre la maladie de Lyme, souligne M. McIntosh

Kevin McIntosh est le propriétaire de deux hôpitaux vétérinaires.

Photo : Radio-Canada / Haneen Al-Hassoun

Symptômes rares

La résistance des maladies aux antibiotiques étant un enjeu inquiétant, ce ne sont pas tous les chiens qui sont traités de cette façon lorsqu'ils contractent la maladie, explique-t-il.

La plupart des chiens ne présentent aucun symptôme. Un chien sur 10 pourrait présenter des symptômes, comme des articulations et des glandes enflées. Seuls les animaux affectés doivent prendre des antibiotiques.

En médecine vétérinaire, nous devons nous assurer de ne pas créer de ''super-maladies'' parce que ça complique le travail des médecins qui traitent des humains contre la maladie de Lyme, soutient M. McIntosh.

Selon lui, la méthode la plus efficace pour retirer une tique est d'utiliser des pinces conçues pour cela. C'est plus facile de s'en servir que d'utiliser des pinces à épiler, parce que ces dernières n'arrachent généralement que la tête de la tique, précise-t-il.

Ceci peut causer une réaction intense, localisée, mais traitable. Si les propriétaires d'animaux de compagnie s'inquiètent de ne pas pouvoir retirer les tiques eux-mêmes, M. McIntosh recommande de les prendre dans une clinique vétérinaire. Lire +

Toujours la petite pince magique pour extraire correctement les tiques chez les hommes comment chez les animaux

 Les tiques ont tendance à se retrouver autour de la tête de l'animal, sous les oreilles, aux aisselles, sous les pattes et entre les doigts. Après une agréable balade, prenez le temps d'examiner soigneusement vos compagnons de route.

1/1

Les Bartonelloses (Maladie de la griffe du chat) 

Les différentes espèces de Bartonella infectent de nombreuses espèces de mammifères, dont l’Homme.


Les animaux, sauvages et domestiques, constituent le principal réservoir des 25 espèces actuellement décrites. Chiens et Chats sont les principaux pourvoyeurs de bartonelles, par transmission directe. Ils sont porteurs d’au moins 6 espèces, dont 4 sont reconnues pathogènes pour l’Homme.

Chaque espèce de Bartonella possède un hôte naturel et, probablement aussi, un arthropode vecteur (tiques, puces…).


L’importance et la diversité du réservoir animal et des arthropodes vecteurs portent à penser que l’exposition au risque est bien supérieure à ce qui a été supposé jusqu’à présent.


Le diagnostic clinique est parfois très évocateur, en présence d’adénopathies survenues après griffure par exemple.

La Babésiose ou Piroplasmose chez le chat et le chien

est une maladie causée par des protozoaires voisins des Plasmodium : les Babesia. (C’est la même famille que le pathogène du paludisme). Le parasite est inoculé aux vertébrés par un vecteur (habituellement une tique Ixodes). 


L’infection est le plus souvent due à Babesia microti ou Babesia divergens. 

Deux zones de forte endémie existent en France : le sud-ouest et la périphérie du Massif central. Toutefois, la répartition de la babésiose est globalement hétérogène, le parasite étant présent en zones où les conditions climatiques lui sont favorables et les hôtes sont présents. 

 

Carte épidémiologique de Babesia canis. Les vétérinaires disent rencontrer 

1% de chiens malades de babésiose dans leurs cabinets.

Borréliose féline
La borréliose ou maladie de Lyme est une maladie transmise ...
Les maladies transmissibles
Une maladie peut se transmettre de l’animal à l’homme, c’est ce qu’on appelle une zoonose.
La Bartonellose
Maladie de griffes du chants suite à une piqûre de tique
Découvrez comment enlever une tique,
Soyez vigilants car les risques de maladies transmises ..
Chez le chien et le chat
Découvrez comment enlever une tique, les mesures
La piroplasmose
est une maladie redoutable provoquée chez le chien par la piqûre d'une tique
Show More

Les animaux proches de l'homme peuvent subir les conséquences des morsures des tiques contamines. Parmi eux,  le chien comment d'autres est un grand candidat à du fait des balades nécessaires à sa santé

La Babésiose est une maladie similaire au Paludisme (Malaria) transmise par un protozoaire du nom de Babesia. Elle s'attaque aux globules rouges, qu'elle parasite pour se reproduire, entraînant leur mort. prématurée. Elle est très connue chez les animaux, sous le nom de Piroplasmose
 
Tiques et maladies transmises par les tiques chez le chien et le chat. Lire +
Lire la suite pathologie chien

Une nouvelle espèce de tique dans le Sud de la France

 

Chevaux, taureaux, et quelques 400 espèces d’oiseaux peuplent la Camargue, la plus grande zone humide de France, située dans le delta du Rhône. Mais parmi les poils et les plumes, se cachent des animaux beaucoup moins sympathiques : les tiques, premier vecteur de maladies animales dans le monde, deuxième pour les maladies humaines après le moustique.

A l’occasion de plusieurs campagnes de collectes de tiques en Camargue, organisées de 2007 à 2015 pour surveiller la transmission de différents pathogènes (1), une nouvelle espèce de tique a été détectée : Hyalomma marginatum. D’autres collectes spécifiquement dédiées à cette espèce de tique ont été conduites en 2012-2013 puis en 2016 sur des oiseaux et des chevaux, à la demande de la DGAL (Direction générale de l’Alimentation). Elles apportent la preuve formelle de l’installation de cette tique en Camargue, mais aussi plus à l’Ouest en zone littorale et en garrigue montpelliéraine. Des chercheurs de l’Inra et du Cirad ont collaboré étroitement avec les vétérinaires et les propriétaires de chevaux de la zone pour mener à bien ces missions.

 

Hyalomma marginatum est une espèce de tique reconnaissable à sa grande taille et à ses pattes rayées. C’est le seul représentant de son genre présentant ces caractéristiques dans la région...    Lire +

Lire la suite pathologie animal
                                                   Liens vers d'autres pages 
Les animaux sauvages
Lyme attaque aussi
Les prédateurs des tiques
pour arrêter l’épidémie
La lutte écologique
importante et méconnue
Nos amis les chiens
Les tiques attaquent
Show More

 Mais que faire avec les animaux sauvages ?

Les animaux sauvages sont touchés eux aussi. Ils sont une source fréquente de contamination de la maladie de Lyme.

Avant d’aller à la chasse, à la pêche, en balade dans la nature, il convient de se protéger avec un répulsif efficace et de faire de même avec l’animal qui nous accompagnera peut-être. Et il est très important de bien cuire le gibier avant de le savourer. 

Voici une page qui leur est dédiée.

Lutte écologique contre les tiques

Certains animaux, comme la poule et le renard, mais aussi les mammifères insectivores, certains oiseaux, des amphibiens, etc… sont des prédateurs des tiques. Ils nous aident dans la lutte contre leur propagation. 

Il faut être conscient que chasser le renard nous fait perdre un allié précieux dans cette régulation naturelle.

Nous allons aussi  leur dédié une page

Lutte écologique contre les tiques

Heureusement pour l’homme et ses animaux domestiques ou d’élevages, il existe des prédateurs naturels. La poule en fait partie. Elle dévore les tiques. C’est une façon écologique de lutter contre la maladie.  

Nous dédions une chapitre entier cette Lutte écologique

Nos loyaux amis, les chiens

Le chien est probablement l'animal domestique le plus exposé à la morsure de tiques. Après chaque balade champêtre avec votre animal préféré, il faut l'examiner attentivement après chaque balade voir tous les jours si vous un jardin ou un terrain à la maison.

nous allons lui dédie une page entière. Aller à la page

  1. Lyme : collectionnons les tiques pour aider les chercheurs !

  2. national de recherche agronomique (Inra). Et d’aider, ainsi, à vaincre la maladie de Lyme. Cette pathologie et d’autres transmises aux humains par les tiques sont devenues

    http://www.nancy.inra.fr/Presse2/Les-medias-en-parlent/Lyme-collectionnons-les-tiques-pour-aider-les-chercheurs

  3. Lyme : aménager son jardin pour se protéger des piqûres de tiques

  4. de l’infection de Borrelia burgdorferi (l’agent infectieux de la maladie de Lyme) après seulement deux ans d’utilisation. Dans le Connecticut, les autorités ont également

    http://www.inra.fr/Grand-public/Alimentation-et-sante/Toutes-les-actualites/Amenager-son-jardin

  5. Lyme : collectionnons les tiques pour aider les chercheurs !

    national de recherche agronomique (Inra). Et d’aider, ainsi, à vaincre la maladie de Lyme. Ce projet a été baptisé Citicks, « ci » pour citoyens, et « ticks », pour tiques, en

    http://www.jouy.inra.fr/Toutes-les-actualites/Collectionnons-les-tiques

  6. Tiques, lyme & Cie

    Le livre "Tiques, lyme & Cie", de Sarah Bonnet et Nathalie Boulanger, est dédié à la prévention des maladies transmises par les tiques. Tout en suivant ce fil conducteur, il répond

    http://www.inra.fr/Grand-public/Sante-des-animaux/Toutes-les-actualites/Ouvrage-Tiques-Lyme

  7. Maladie de Lyme... La traque aux tiques !

    à la prévention des maladies transmises par les tiques grâce aux sciences participatives Maladie de Lyme... La traque aux tiques ! Mardi 26 septembre 2017 A 20:30 Salle du Vieux

    http://www.sa.inra.fr/Evenements/Conf-Tiques

        Nombreuses références concernant la maladie de Lyme chez nos amis les animaux sur le site de L'INRA

Page  antérieure 
Page  antérieure 
L'Association
  • YouTube - Black Circle
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  Aidez-nous en partageant sur les réseaux sociaux

Notre association, Loi 1901, n'a aucun conflit d’intérêt, ni aucun financement public, ce qui lui permet de maintenir une complète indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics et de défendre les intérêts des malades. Nos dons et adhésions sont destinés à organiser des actions dont le but est de faire connaître et reconnaître les Maladies Vectorielles à Tiques et leurs co-infections

 

Avis destiné à tous les utilisateurs ou observateurs de notre site, et, en particulier, à tous ceux qui n’auront pas l’esprit bienveillant !

L'ensemble des informations, opinions, suggestions et conseils diffusés sur le site de VAINCRE LYME ne constitue en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle. Il ne s’agit que d’un partage d’informations et de conseils puisés dans la littérature historique et traditionnelle de la pathologie, acquis par le biais de nos expériences de malades, prononcés par nos détracteurs ou encore entendus lors de conférences, de formations ou de réunions diverses.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance du présent avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 © 2023 par l'association VaincreLyme. Créé avec Wix.com