Phagothérapie

Sachez qu'il y a différents types de traitement soit curatifs pour les cas aigüs

soit pour vous permettre d’améliorer votre santé et lutter contre la maladie

Après l'errance diagnostique souvent longue et difficile

vient l'autre errance encore plus dure à supporter,

celle de trouver le traitement adapté à votre maladie.

Nous avons la seule mission d informer

La phagothérapie est l'utilisation de virus bactériophages (simplement appelés bactériophages ou même phages) lytiques afin de traiter certaines maladies infectieuses d’origine bactérienne.

Les bactériophages ont une activité beaucoup plus spécifique que la plupart des médicaments tels que les antibiotiques.  C’est cette sélectivité de son « hôte », la bactérie, qui est utilisée en épidémiologie pour réaliser un test appelé « lysotypie ». La spécificité des phages impose que l’on connaisse précisément la bactérie responsable de l’infection avant de les appliquer dans un traitement.

 

Il est donc nécessaire de prélever, pour les analyser, des échantillons biologiques chez le malade infecté de manière à cultiver et identifier la ou les bactéries responsables de l'infection. Secondairement, il est essentiel de disposer d’un ou plusieurs phages appropriés capables de lyser la ou les bactéries qui sont à l’origine de l’infection.

 Le traitement bactériophagique a été largement utilisé dans le monde avant la découverte des antibiotiques. Si elle a été progressivement abandonnée par les pays occidentaux séduits par les avantages de l’antibiothérapie, la phagothérapie traditionnelle est toujours employée et développée dans les pays de l'ancienne Union soviétique. À partir des années 2000, des applications apparaissent non seulement dans le domaine médical, avec le développement accéléré de médicaments bactériophagiques, mais aussi dans les secteurs dentaire, vétérinaire, agricole ou environnemental. Lire+

L’intérêt du grand publique et des malades est grandissant.

L'institut Pasteur vient de publier un article à ce sujet

et les certains Lymes doctors s'y interessent de plus de plus

La Tique Clinique
Sans titre.png

La phagothérapie est considérée comme une alternative intéressante pour lutter contre les infections nosocomiales à bactéries multi-résistantes. De nos jours, en raison de l'augmentation de la résistance aux antibiotiques et des progrès de la connaissance scientifique, un renouveau d'intérêt se fait jour à l'échelle mondiale concernant la capacité de la phagothérapie d'éradiquer et de prévenir les infection

 

En France, la phagothérapie a aussi ses adeptes. Des adeptes qui se soignent dans la clandestinité. Pourquoi en arriver à une telle situation ? Mais pourquoi la France interdit-elle l'autorisation des bactériophages ? Explications. Lire+

                   Un peu d'histoire de cette thérapie si française

Après la découverte des bactériophages par Félix d'Hérelle en 1917, l’utilisation des phages a été rapidement reconnue par un grand nombre de scientifiques comme étant une voie possible pour combattre les infections bactériennes

Outre Félix d’Hérelle qui n’a cessé de propager la phagothérapie et la phagoprophylaxie à travers le monde, un Géorgien, George Eliava qui avait travaillé à l'Institut Pasteur de Paris (en 1918, 1921 et 1926), avec Félix d'Hérelle, a fondé en 1923 à Tbilissi (Géorgie) un institut de virologie, l'Institut Georges Eliava, qui existe encore aujourd'hui.

 

C’est ensemble, dans des locaux adaptés, qu’ils ont développé à partir de 1930 l’étude des bactériophages et l’application de la phagothérapie pour l’ensemble de l’Union soviétique.

Dans le reste du monde, avant la Seconde Guerre mondiale, la commercialisation de produits phagiques a été entreprise par de grands groupes pharmaceutiques comme Eli Lilly aux États-Unis, Robert & Carrière (absorbé aujourd’hui par Sanofi-Aventis) en France.

L’Institut George Eliava en Géorgie possède une grande collection de bactériophages thérapeutiques. Les phagothérapeutes géorgiens ont accumulé quatre-vingt-dix ans d'expérience clinique dans ce domain

En Pologne, un institut d’immunologie et de thérapie expérimentale a également poursuivi jusqu’à nos jours l’utilisation de la phagothérapie. Moins ouvert sur le monde extérieur que l’Institut Eliava, il n’en a pas moins publié un bilan dans une série d’articles rédigés en anglais

Au Canada, le Centre de référence pour virus bactériens Félix d'Hérelle de l'Université Laval a conservé une banque de phages....

Phagoprophylaxie

La prophylaxie médicale désigne tout processus qui prévient l'apparition ou la propagation d'une maladie. La phagoprophylaxie est l'utilisation de bactériophages (ou phages) lytiques afin d'éviter l’apparition de certaines maladies infectieuses bactériennes. L’idée n’est pas nouvelle puisqu’elle a été utilisée il y a très longtemps pour enrayer certaines épidémies, dont celle du choléra en Inde (dans le cadre plus général du biocontrôle. Lire+

L'Association
La Tique Clinique
                   Vídeos sur la Phagotherapie

Devant l importance des résistances aux antibiotiques en général et les problèmes lies aux traitements antibiotiques dans de Lyme chronique nous avons cherche nombreux liens et vidéos sur le sujet que vous pourrez consulter;  

Notre seul objectifs est d informer des possibilités existant

Liens vers Phages et Phagothérapie
Sans titre.png
Page  antérieure