La fonction du système endocannabinoïde

Découvert il y a 30 ans, il joue un rôle crucial dans le maintien des différents équilibres du corps. Détails. Le système endocannabinoïde participe à la régulation d'un nombre très vaste de processus physiologiques et physiopathologiques, dont le développement neural, la fonction cardiovasculaire, l'inflammation, l'immunité, l'appétit, le métabolisme et l'homéostasie énergétique, la digestion, le développement et la densité.

Le système endocannabinoïde, un acteur majeur de l’homéostasie cellulaire

Les fonctions du système endocannabinoïde sont très longues à énumérer, car a priori tous les processus physiologiques de notre corps peuvent impliquer son intervention. Si l’on devait résumer très simplement ce système relativement complexe, on pourrait dire qu’il s’agit d’un système « pro-homéostatique », c’est-à-dire qu’il va agir de façon à maintenir l’équilibre (l’homéostasie) de notre corps. Lorsque l’on parle d’homéostasie cellulaire, on fait référence à la capacité du corps à maintenir son équilibre intérieur. A l’échelle du corps humain, il s’agit par exemple de la gestion du poids, de la température corporelle, de la glycémie, du rythme cardiaque

Sans titre.png
RQS_Infographics_EndocannabinoidSystem_d

Nous avons un système endo-cannabinoïde avec deux récepteurs et deux molécules

agissant chacune sur récepteur différent : deux actions complètement différentes et parallèles. Seul l'action de la THC sur le Système nerveux central a un effets drogue

human-endocannabinoid-system.jpg
Page  antérieure