France Bleu, Orléans

Patricia Pourrez

Santé – Sciences

220/05/19

 

 

Polémique à Orléans autour de la maladie de Lyme

Une soirée débat est organisée ce mercredi soir au cinéma des Carmes à Orléans sur la maladie de Lyme. Cet événement, porté par une association de malades, aurait dû en fait avoir lieu la semaine dernière à la Médiathèque d'Orléans. Mais la mairie a préféré annuler jugeant le sujet trop polémique.

Dans le cadre des Rendez-vous Santé de la Ville d'Orléans, une conférence sur la maladie de Lyme avait été programmée pour le 15 mai dernier à la Médiathèque d'Orléans. Mais quelques mois avant, la mairie a préféré déprogrammer. La raison est toute simple, elle ne veut pas de polémique sur le sujet. 

Maladie chronique ou pas ?

C'est surtout le titre de la conférence qui a déplu à la mairie " Maladie chronique de Lyme : une évidence scientifique". Or, justement, il y a aujourd'hui encore un débat dans le monde médical sur les formes chroniques de la maladie. Certains médecins estiment qu'il n'y a pas de lien établi entre la maladie provoquée par des morsures de tiques et les souffrances de patients qui se plaignent de maux de tête, de perte de mémoire ou d'équilibre de façon chronique. Une récente enquête de Santé Publique France a même établi que moins de 10% des patients chez qui on suspecte la maladie de Lyme en seraient réellement atteints. Le sujet est donc extrêmement sensible !! Pour autant, la présidente de l'association loirétaine, Vaincre Lyme, ne s'attendait pas à ce que sa conférence soit déprogrammée par la mairie d'Orléans. " Je l'ai mal vécu" explique Armelle Cayuela. " C'est comme si on voulait faire taire les malades. Après le titre était peut-être provocateur et encore !! Aux Etats Unis, par exemple, il y a un rapport qui prouve qu'on est bien dans une maladie chronique. Sauf que ça en France, on ne veut pas l'entendre et les médecins surtout ne veulent pas se remettre en cause." 

Les explications de la Mairie d'Orléans 

A la mairie d'Orléans, on maintient que cette conférence d'abord programmée puis annulée, n'est pas dans l'esprit des Rendez-vous Santé. " Diffuser des informations dont on n'est pas tout à faire sûr, entrer dans des polémiques plutôt que de construire, moi je dis non" se justifie l'adjoint délégué à la santé, Valmy Noumi. " Moi, je ne suis pas un spécialiste du problème et je ne veux pas qu'on donne une seule version des choses aux Orléanais". L'élu, qui se défend d'avoir subi des pressions, insiste quand même sur le fait " qu'on ne peut pas laisser dire n'importe quoi sur le sujet alors que justement le CHRO va peut-être devenir un établissement de référence sur la maladie de Lyme". L'hôpital d'Orléans vient en effet de déposer un dossier dans ce sens auprès du ministère de la santé. 

" Le nouveau combat" de Richard Ramos 

En tous cas, suite à cet épisode, l'association Vaincre Lyme s'est tournée vers Richard Ramos. Le député modem du Loiret veut aider à faire reconnaître la maladie de Lyme et ses problèmes de prise en charge. " Mon nouveau combat" dit-il dans un communiqué à la presse……………

Le Pr Perronne et le Député Ramos

à nos côtés.

Nous les remercions vivement.

Pr. Perronne
Député Ramos
Show More

La presse locale

a parlé de nous ce soir.

Nous la remercions vivement.

République du Centre
France 3
Show More
  • YouTube - Black Circle
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  Aidez-nous en partageant sur les réseaux sociaux

Notre association, Loi 1901, n'a aucun conflit d’intérêt, ni aucun financement public, ce qui lui permet de maintenir une complète indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics et de défendre les intérêts des malades. Nos dons et adhésions sont destinés à organiser des actions dont le but est de faire connaître et reconnaître les Maladies Vectorielles à Tiques et leurs co-infections

 

Avis destiné à tous les utilisateurs ou observateurs de notre site, et, en particulier, à tous ceux qui n’auront pas l’esprit bienveillant !

L'ensemble des informations, opinions, suggestions et conseils diffusés sur le site de VAINCRE LYME ne constitue en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle. Il ne s’agit que d’un partage d’informations et de conseils puisés dans la littérature historique et traditionnelle de la pathologie, acquis par le biais de nos expériences de malades, prononcés par nos détracteurs ou encore entendus lors de conférences, de formations ou de réunions diverses.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance du présent avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 © 2023 par l'association VaincreLyme. Créé avec Wix.com