Haute Autorité de Santé

Mission 

Évaluer les produits de santé

La HAS a pour mission d’évaluer d’un point de vue médical et économique les produits de santé. Ses avis rendus aux pouvoirs publics permettent d’éclairer leur décision en vue d’une prise en charge par la solidarité nationale et de la fixation de leur prix.

Elle évalue le service rendu des médicaments, des dispositifs médicaux, des actes professionnels et des technologies de santé et apprécie leur progrès au regard des stratégies thérapeutiques existantes. Lorsqu’ils se revendiquent comme innovants et qu’ils sont susceptibles d’avoir un impact significatif sur les dépenses de santé, les produits de santé font l’objet d’une évaluation médico-économique par la HAS.

https://www.has-sante.fr/jcms/c_1002212/fr/missions-de-la-has

La Haute autorité de santé (HAS) a invité le 10 juillet les sociétés "dites savantes"

qui viennent de publier leurs propres «recommandations» !

Ces fameuses sociétés qui avaient signé les recommandations de la HAS puis étaient revenus sur leurs signatures !!!

D'après le DGS, ce ne sera pas une "disjonction», mais ça va "s'intègrer dans l'objectif d'actualisation régulière des travaux de la HAS".

Les sociétés savantes sortent leurs propres recommandations. La HAS va se plier aux exigences des uns et des autres.

Nous serons vigilants et nous continuerons notre lutte tant qu'il le faudra.

 Juin 2019 

 L'HAS ne reconnaît pas la chronicité

de la maladie de Lyme chronique

 

Pourquoi???

Mais Alors...

De quoi souffre-je???

  Recommandations de la Haute Autorité à la Santé, 
Recommandations de la HAS
Haute Autorité à la Santé - Juin 2018
HAS - PDF de la Maladie de Lyme
Haute Autorité de Santé
Consultez le nouveau projet stratégique de la HAS 2019 - 2024
Show More

La HAS

Cette recommandation de bonne pratique s’inscrit dans l’axe stratégique 3 du « Plan national de lutte contre la maladie de Lyme et les autres maladies transmissibles par les tiques » publié en septembre 2016.

Elle a pour objectif de faire le point sur :

  • les connaissances scientifiques actuelles concernant la borréliose de Lyme et les autres maladies transmissibles par piqûres de tiques ;

  • la stratégie diagnostique à proposer au niveau national ;

  • les moyens nécessaires pour assurer une prise en charge thérapeutique globale optimale des patients, de répondre à leur souffrance et d'éviter l'errance diagnostique et thérapeutique et ses dérives potentielles.

 

Elle se découpe en 5 chapitres :

  • Prévention des maladies vectorielles à tiques

  • Borréliose de Lyme

  • Autres maladies vectorielles à tiques

  • Symptomatologie/syndrome persistant(e) polymorphe après une possible piqûre de tique (SPPT)

  • Propositions aux décideurs publics

 

 

Aller directement aux PDF

Maladie de Lyme: nouvelles réunions
Deux réunions de concertation sur la maladie de Lyme auront lieu début juillet, a indiqué à l'AFP le directeur général de la Santé Jérôme Salomon, réfutant l'existence d'une «confusion» autour des recommandations officielles pour le traitement de cette maladie.
Sans titre
Les droits des patients sont reposent sur deux textes de loi majeurs : la loi du 4 mars 2002 dont le titre II s’intitule Démocratie sanitaire, complété depuis par la loi du 22 avril 2005 sur les droits des malades en fin de vie. Les articles cités en référence issus de ces textes sont extraits du Code de la santé publique (CSP).
il faut savoir sur le Protocole
Lors d'une conférence de presse s'étant tenue ce 20 juin à Paris, la Haute Autorité de Santé (HAS) a dévoilé le Protocole national de diagnostic et de soins (PNDS) de la maladie de Lyme élaboré durant près de deux ans.
Maladie de Lyme
l’Académie de médecine désapprouve les recommandations de la Haute Autorité de santé
Show More
  • YouTube - Black Circle
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  Aidez-nous en partageant sur les réseaux sociaux

Notre association, Loi 1901, n'a aucun conflit d’intérêt, ni aucun financement public, ce qui lui permet de maintenir une complète indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics et de défendre les intérêts des malades. Nos dons et adhésions sont destinés à organiser des actions dont le but est de faire connaître et reconnaître les Maladies Vectorielles à Tiques et leurs co-infections

 

Avis destiné à tous les utilisateurs ou observateurs de notre site, et, en particulier, à tous ceux qui n’auront pas l’esprit bienveillant !

L'ensemble des informations, opinions, suggestions et conseils diffusés sur le site de VAINCRE LYME ne constitue en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle. Il ne s’agit que d’un partage d’informations et de conseils puisés dans la littérature historique et traditionnelle de la pathologie, acquis par le biais de nos expériences de malades, prononcés par nos détracteurs ou encore entendus lors de conférences, de formations ou de réunions diverses.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance du présent avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 © 2023 par l'association VaincreLyme. Créé avec Wix.com