La presse

Arthrite de Lyme post-infectieuse, la persistance d’un antigène bactérien articulaire ouvre de nouvelles pistes

 

Dr Irène Drogou

18-06-19

 

Pourquoi une oligo-arthrite de Lyme peut-elle persister dans certains cas après traitement antibiotique ? Des chercheurs américains apportent du nouveau dans les « Proceedings of the National Academy of Sciences » (PNAS) avec la mise en évidence d'un antigène bactérien pro-inflammatoire persistant de type peptidoglycane (PG) dans le liquide synovial.

D'après les travaux de l'équipe de Brandon Jutras et de Christine Jacobs-Wagner de la Yale University, ce PG, qui est un composant de l'enveloppe cellulaire, joue un rôle contributeur fort dans l'arthrite inflammatoire post-infectieuse, étant à la fois persistant et immunogène.

« Cette découverte aidera les chercheurs à améliorer les tests diagnostiques et pourrait conduire à de nouvelles options thérapeutiques chez les patients ayant une arthrite de Lyme, estime Brandon Jutras, premier auteur. C'est un résultat important, et nous pensons que cela a des implications majeures dans plusieurs manifestations de la maladie de Lyme, pas seulement l'arthrite de Lyme. »

Formes secondaires de la maladie

En l'absence de traitement antibiotique lors de la phase primaire caractérisée par l'érythème migrant, des formes secondaires peuvent apparaître, touchant principalement de grosses articulations comme le genou. Si le traitement antibiotique est en général efficace à tous les stades de la maladie, il pourrait persister dans certains cas – environ 10 % selon l'étude –, une arthrite inflammatoire post-infectieuse, dont la physiopathologie n'est pas complètement élucidée. 

La polémique actuelle autour de la maladie de Lyme porte sur la question de l'existence de formes chroniques polymorphes, revendiquée par des associations de patients avec le soutien de quelques médecins – dont le Pr Christian Perronne –, mais non reconnue par les spécialistes de la Société de pathologie infectieuse (SPILF). La Haute Autorité de santé a souhaité apaiser le débat en appelant à poursuivre les recherches sur ce qu'elle dénomme par le terme « syndrome persistant(e) polymorphe après une possible piqûre de tique » (SPPT).

Chez des sujets ayant une arthrite post-infectieuse

Dans cette étude, les chercheurs ont travaillé à partir de prélèvements effectués chez quelques patients (n = 34) ayant été traités pour une arthrite de Lyme par antibiotiques (par voie orale ou IV) à la symptomatologie monoarticulaire persistante. L'étude ne précise pas la définition précise de la persistance, en particulier ≤ 6 mois par rapport au traitement antibiotique. 

Préalablement, l'équipe a montré que le PG de Borrelia burgdoferi est atypique par rapport aux PG d'autres pathogènes : la bactérie spirochète le relargue dans le milieu extérieur lors de sa croissance mais sans le recycler pour son renouvellement. Le PG peut persister dans l'articulation après éradication du pathogène par un traitement antibiotique..………..

 

https://www.lequotidiendumedecin.fr/archives/arthrite-de-lyme-post-infectieuse-la-persistance-dun-antigene-bacterien-articulaire-ouvre-de

  • YouTube - Black Circle
  • Twitter
  • LinkedIn - Black Circle
  • Facebook
  Aidez-nous en partageant sur les réseaux sociaux

Notre association, Loi 1901, n'a aucun conflit d’intérêt, ni aucun financement public, ce qui lui permet de maintenir une complète indépendance vis-à-vis des pouvoirs publics et de défendre les intérêts des malades. Nos dons et adhésions sont destinés à organiser des actions dont le but est de faire connaître et reconnaître les Maladies Vectorielles à Tiques et leurs co-infections

 

Avis destiné à tous les utilisateurs ou observateurs de notre site, et, en particulier, à tous ceux qui n’auront pas l’esprit bienveillant !

L'ensemble des informations, opinions, suggestions et conseils diffusés sur le site de VAINCRE LYME ne constitue en aucun cas un diagnostic, un traitement médical ou une incitation à quitter la médecine conventionnelle. Il ne s’agit que d’un partage d’informations et de conseils puisés dans la littérature historique et traditionnelle de la pathologie, acquis par le biais de nos expériences de malades, prononcés par nos détracteurs ou encore entendus lors de conférences, de formations ou de réunions diverses.

En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance du présent avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités.

 © 2023 par l'association VaincreLyme. Créé avec Wix.com